Mise à jour :
3 juillet 2015

ADEVA Villebéon - Association de Défense de l'Environnement de Villebéon et des Alentours

417432 visiteurs depuis mai 2005
Villebéon, le dimanche 17 décembre à 16h44

Valéry Giscard d'Estaing mène la fronde antiéolienne

« Le Président Valéry Giscard d'Estaing a installé la semaine dernière un Comité d'orientation stratégique qui regroupe la plupart des opposants au développement massif de l'éolien et se propose d'évaluer les conséquences du choix de cette énergie. »

Lire l'interview de Libération du 13 juin 2008

Nicolas Hulot : « Il ne faut pas miter le paysage »

Extrait de Bourdin & Co sur RMC, le 12 juin 2008, avec Nicolas Hulot, invité de l'émission.

Valéry Giscard d'Estaing dénonce l'« erreur stratégique » des éoliennes

Le 12 juin 2008 dans l'émission Bourdin & Co de RMC, Valéry Giscard d'Estaing, ancien président de la République, a dénoncé l'« erreur stratégique » des éoliennes et réclamé des référendums locaux pour les prochains projets.

Valéry Giscard d'Estaing de l'Académie française

« Mais voici que le puissant lobby germano-danois des éoliennes s'attaque à la campagne française depuis la haute Auvergne jusqu'à Chartres. Nous manquons d'énergies renouvelables, avancent les promoteurs, qui s'en prennent à deux maillons faibles : les agriculteurs dont ils louent le terrain, et les maires auxquels on promet des recettes fiscales. Or il ne s'agit pas d'énergie renouvelable, mais d'énergie subventionnée. »

Lire l'extrait de l'article du Point du 10 avril 2008

Claude Bébéar, président du Conseil de Surveillance du groupe AXA, président de l'Institut Montaigne

Le 22 mars 2008, Claude Bébéar, président du Conseil de Surveillance du groupe AXA, président de l'Institut Montaigne, était l'invité de l'émission Répliques d'Alain Finkielkraut sur France Culture.

« Moi, chef d'entreprise, je vous dis : méfiez-vous des marchands d'espoir ou des marchands de rêve. Le business des éoliennes est un business, un business qui ne se soucie absolument pas de ce problème-là du paysage, et même du problème lui-même qu'il prétend résoudre. »

François de Closets, auteur du livre « Le divorce français »

« Dans l'ambiance favorable du Grenelle de l'environnement, le gouvernement se devait de céder au conformisme du moment sur l'éolien. La France s'engage donc à "rattraper son retard" dans cette voie sans avenir. Autant de milliards gaspillés... »

Lire l'article du Point du 28 février 2008

Christian Gerondeau, auteur du livre « Écologie, la grande arnaque »

« Selon la légende, l'Ouest américain était autrefois parcouru de chasseurs de primes. C'est désormais notre pays qui est sillonné de chasseurs d'un tout autre genre. Ceux-ci ne font pas métier de la poursuite de bandits, mais de signatures. Le jeu consiste à obtenir de la part des 36 000 maires que compte notre pays l'autorisation de construire des éoliennes sur leur territoire. La recherche est sans aucun risque, le profit est garanti par l'Etat et payé par EDF, et la récompense d'une ampleur à laquelle n'auraient jamais osé rêver les desperados du Far-West. »

Lire la lettre publique du 25 janvier 2008 de Christian Gerondeau

Sylvain Augier, président de la Fondation pour la sauvegarde de la beauté des paysages

Le 27 décembre 2007, Sylvain Augier était l'invité de l'émission de France Inter Carnets de Campagne de Philippe Bertrand. Tous deux ont exprimé leurs points de vue sur l'éolien industriel...

Académie des Beaux-Arts - novembre 2007 : Les Éoliennes – Livre Blanc

« Depuis plusieurs mois, l'Académie des Beaux-Arts, dans le contexte des réflexions actuelles menées autour des problématiques environnementales, a travaillé à l'élaboration d'un Livre Blanc sur le développement de l'éolien industriel, qu'elle considère dans sa configuration actuelle comme porteur de menaces. Elle a pour ce faire constitué un groupe de travail, composé d'Académiciens et d'experts français et étrangers, dirigé par l'architecte Michel Folliasson. C'est le résultat de ces réflexions que nous vous proposons de découvrir ici. »

Marcel Boiteux, membre de l'Académie des Sciences morales et politiques, ancien président d'EDF

« L'éolien reste très coûteux eu égard à sa mauvaise qualité : c'est une forme d'énergie non garantie dont l'installation exige l'édification parallèle de moyens classiques de production sûrs, tels les turbines à gaz. »

Lire l'extrait de l'article de la Revue de l'Énergie d'octobre 2007

Didier Chabrol, préfet de l'Yonne

Didier Chabrol

« Je suis persuadé que les touristes préfèrent baguenauder dans nos villages au milieu des vignes plutôt que de voir des pales n'importe où. » Le représentant de l'Etat a appelé « les maires à réfléchir à ce sujet ».

Lire l'article de l'Yonne Républicaine du 15 novembre 2007

Michel Billout, sénateur de la Seine-et-Marne

Michel Billout

« Ruée des promoteurs industriels de l'éolien en Seine-et-Marne : Michel Billout demande sa position au préfet »

Lire la lettre du 8 octobre 2007 adressée au préfet.

Henri de Raincourt, sénateur de l'Yonne, président du Conseil Général

Henri de Raincourt

« La recherche des énergies renouvelables est une juste cause. Mais en son nom, on ne peut tromper les habitants et leur faire payer des errements démagogiques. »

Lire la lettre du 10 septembre 2007 adressée aux élus du canton de Chéroy.

Didier Wirth, président du Comité des Parcs et Jardins de France

« Mais je dois dire que, autant je suis d'accord de dépenser des sommes considérables pour trouver les vraies énergies nouvelles, autant implanter à tour de bras des éoliennes qui sont finalement dans une situation de rentabilité artificielle, c'est complètement absurde ! »

Ecouter un extrait de l'émission "12-15" de BFM du 17 novembre 2006.

Nicolas Hulot, président de la Fondation Nicolas Hulot

Le Figaro Magazine du 20 octobre 2007 : extrait de l'interview

« Récemment, un collectif d'associations s'est réuni à Paris pour manifester contre les éoliennes...

Ils ont souvent de bonnes raisons. Le lobby des éoliennes, souvent proche de celui du nucléaire, a bien fonctionné en proposant aux maires de petites communes de nouvelles recettes. Ils ont installé des éoliennes en dépit du bon sens. Des champs d'éoliennes dans des friches industrielles ne choqueront personne. Mais lorsque l'on sacrifie des paysages magnifiques, je comprends qu'il y ait des réactions. Ces lobbys ont réussi à dresser des écologistes contre les éoliennes. »

Émission Bourdin & CO de RMC du 8 novembre 2006

« Il faut faire des champs d'éoliennes dans des paysages industriels, sur lequel ça apportera d'ailleurs, peut-être, un supplément de caractère, mais pas miter le paysage ! Et dès lors, encore une fois, parce que je suis d'accord que ça a un impact visuel et parfois sonore. »

Ecouter un extrait de l'interview.

Michèle Alliot-Marie, ministre de l’Intérieur, de l’Outre-Mer et des Coll. terr.

« Ainsi, entre le nucléaire et l'hydraulique, la France dispose de 95% de sa production électrique sans gaz à effet de serre. Nous sommes en avance dans la politique de développement durable.

[...]

Ne nous payons pas d'illusions. Ce ne sont pas quelques éoliennes produisant à prix fort un aléatoire complément d'électricité qui changeront la donne. Quand bien même nos campagnes et nos côtes se couvriraient de ces squelettes sans charme, notre développement futur et nos besoins actuels n'en seraient pas pour autant assurés. »

Extraits du livre de Michèle Alliot-Marie, Le Chêne qu'on relève. Paris : Ed. Odile Jacob, 2005.

François Gerbaud, sénateur de l'Indre

« Le dispositif élaboré par la loi d'orientation énergétique ne suffira pas à enrayer la frénésie d'implantation de ces mâts géants de 150 mètres de hauteur dont les alignements balafrent le paysage et troublent la quiétude des riverains, sans parler de la durée de vie relativement inconnue des installations et des garanties insuffisantes quant au coût de leur démantèlement. »

Lire la question "Eoliennes" dans le compte rendu analytique officiel de la séance du Sénat du 25 octobre 2006.

Yves Cochet, député Vert

« Je suis très favorable à l'énergie éolienne, je crois qu'il faut en faire de plus en plus. Mais on peut faire des fermes éoliennes à huit ou douze kilomètres du littoral, ça em...(bête) personne, ni les poissons, ni les pêcheurs, ni les oiseaux migrateurs. »

Lire l'article complet de L'Hebdo de Charente-Maritime.

Valéry Giscard d'Estaing, ancien président de la République

« L'implantation d'éoliennes dans notre Région répond exclusivement aux puissants intérêts des lobbies extérieurs. Ces éoliennes ne créent, comme vous le savez, aucun emploi et produisent en faible quantité une électricité non compétitive, et appelée à le rester. »

Lire la lettre de Monsieur le Président.

Non à l'éolien industriel Recherche Haut de page Contact À propos du site